Archives de catégorie : Articles d’Anso

Des hauts, des bas, des chauds, des froids

Le brouillard ne finira-t-il donc jamais ? Parfois, on aperçoit la mer jusqu’à 50m alentours, d’autres fois, on ne voit pas à 10m devant nous. La navigation est douloureuse. Veille permanente sur le pont, dans l’humidité glaciale. A l’intérieur du bateau, il fait entre 12 et 15° car en navigation, par mer formée, le poêle est rarement allumé.

Continuer la lecture

L’avitaillement, ou l’art de faire les courses pour longtemps

Des informations sur l’avitaillement, il y en a plein sur internet. On trouve des listes et des listes de courses à faire, des techniques pour calculer les quantités en fonction de la composition de l’équipage, le poids de tout ce stock, la manière de le répartir dans les coffres, les moyens de conservation des produits, etc.

Continuer la lecture

Charleston, la belle du sud

On est en route pour Charleston, ce midi, je prépare des linguini aux asperges vertes accompagnés d’une sauce à la crème fraîche épaisse de France (UHT, retrouvée dans le fond d’un équipet), parmesan, cumin, fleur de sel de Bonavista et tour de poivre. Hier, c’était un risotto au pesto, petits-pois carottes. Franchement, ce n’est pas mauvais. Si nous n’étions pas obligés de manger ce type de nourriture tous les jours, on trouverait même ça bon. Mais voilà, on se lasse. Du coup, on fantasme sur la nourriture.

Continuer la lecture

Les enfants de 0 à 3 ans sur un bateau

Voici presqu’un an que nous naviguons avec nos deux petites, Charlie, 3 ans ce mois-ci, Axelle, 15 mois maintenant. Que dire sinon que nous sommes des parents comblés ? Le bateau, surtout en navigation, est le lieu propice aux câlins, aux longs moments dédiés aux histoires, aux jeux, aux chansons. Nous voulions passer du temps avec nos filles avant qu’elles soient trop grandes, mission accomplie !

Continuer la lecture

Les Exumas pas à pas

Pendant qu’Oleo approche de Lee Stocking Island dans les Exumas, Axelle trempe dans un bain. On tente d’atténuer les tâches de mercurochrome dont elle s’est barbouillée, la banquette avec. Guillaume veille sur la route et prépare le mouillage. Charlie, elle, joue dans le cockpit. Je respire à plein poumon le vent doux. Il charrie dans son sillage l’odeur des résineux, des jours heureux, d’un soupçon d’ailleurs aussi.

Continuer la lecture

Friendly Neighbors

Après avoir salué Ed, Oleo s’en va vers Flamingo Cay. Dans la passe, un vent contre courant soulève des vagues escarpées. La proue du bateau pique dans les creux, droit sur les rochers. Heureusement, nous avons tout juste assez d’eau pour passer. Nous mouillons sur la fabuleuse plage du nord de l’île. Le bateau se balance doucement, seul au milieu d’une piscine turquoise, dans deux mètres d’eau cristalline. La baie est bordée d’une magnifique étendue de sable blanc. On entend chanter les oiseaux. Le sable est si fin qu’on dirait de la farine soyeuse.

Continuer la lecture

La danse de la pluie

Crème solaire, chapeaux, lotion anti-moustiques, biberon, eau, compotes, couches, serviettes, qu’oublie-t-on ? Les jeux de plage, les clés de l’annexe. Il faut aussi penser à prendre la poubelle, ça y est, nous sommes prêt pour aller à terre ! Ah non, Charlie doit passer aux toilettes et j’enfile mon maillot. Guillaume, l’annexe est-elle à l’eau ? Le plein est fait ? Super, on y va.

Continuer la lecture