Comment attendre la renverse…

Boat PaintingComment attendre la renverse quand on veut faire demi-tour ? Très simple : amusez-vous à faire du « sail-painting » : parcourez des way-points qui forment un dessin, puis découvrez le résultat sur un GPS traceur.

Pour pimenter un peu, préférez dessiner de nuit, dans un endroit où il y a du vent (glacé), du courant (fort), des haut-fonds et des obstacles. L’équipier qui fait le meilleur dessin à gagné !

chalut-slalomBonus : il existe aussi un moyen d’attendre la marée haute du lendemain (pour rentrer au port) quand on n’a que quelques miles à parcourir de nuit : le « chalut-slalom ».

Pour faire un slalom sportif, vous devez choisir une zone envahie de chalutiers et de casiers à parcourir vent de face. Une faible brise, limite pétole, est intéressante car il est difficile d’être assez prévoyant pour éviter des chalutiers qui traversent la zone plein gaz, quand on est peu manœuvrant. But du jeu : arriver à l’heure malgré tout. Bon, j’avoue que cette fois-ci je ne me suis pas tant amusé que ça car je voulais dormir.

Au passage, dédicace spéciale à tous ces marins qui travaillent de nuit dans des conditions parfois difficiles. Grâce à eux nous avons du poisson frais dans nos assiettes. Et désolé pour le dérangement.

Bouée de la baie des veys

Pour conclure cette petite sortie en solo, j’ai testé les capacités « brise-glace » de mon voilier. Eh ben je suis content ! L’étrave coupe proprement la glace en deux plaques qui se craquellent dans un brouhaha très caractéristique.

Oleo dans la glace

2 réflexions au sujet de « Comment attendre la renverse… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *