Travaux en 2014

Courant 2014, Charlie va grandir. Il est donc temps d’aménager le bateau pour l’accueillir : filets de sécurité, toiles anti-roulis et protections en tous genres de manière à ce que notre chère petite fille puisse disposer d’un minimum d’espace pour s’amuser sans se faire mal.

Ensuite, les vêtements, les jouets, la nourriture, les couches et les produits destinés à bébé prennent de la place. C’est pourquoi le programme se voit également augmenté par la mise en place d’équipets supplémentaires qui seront installés dans la couchette avant et dans le carré.

Enfin, un bébé ça braille. Et nos oreilles ont parfois besoin de repos. C’est pourquoi l’aménagement d’une zone isolée, pour un enfant ou pour un adulte, augmenterait sensiblement le confort. L’idée consisterait à compléter la couchette arrière avec une parois dotée d’un isolant phonique, des protections contre le roulis, un box avec des jouets, quelques rangements et un système de ventilation… mon dieu je m’égare ! C’est bien beau tout ça mais pour l’instant le temps nous manque cruellement pour envisager un tel projet.

Car il y a plus urgent. Le nouveau mouillage par exemple. Je viens de le réceptionner, il reste l’étape de montage et d’installation. Le carénage annuel doit être fait lui aussi, bien entendu. L’installation du gaz doit être sécurisée, le frigo doit être révisé, le circuit d’eau nettoyée et remaniée, la cale réaménagée, entre autres.

A l’extérieur, pas question de partir sans une protection solaire. Un isolant dans le cockpit permettrait d’éviter de renouveler certains accidents, l’antenne AIS doit être installée, une nouvelle antenne wifi aussi, de même que des protections contre le ragage afin de préserver les voiles.

Bref, la liste est longue, elle fait même peur à voir et il est indéniable que jamais elle sera satisfaite. Entre les obligations professionnelles, les otites de Charlie et les événements familiaux à gérer, nous partirons avec ce qui sera fait sous peine de rester cloués sur place.

Qu’on se le dise !

Télécharger au format PDF (imprimable)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *