Hivernage

On est en période d’hivernage, les voiles sont rangées et je travaille dur à Paris jusqu’à au moins fin février. On est aussi en pleine période de paiement des impôts et de factures plus ou moins justifiées de la part des organismes de gestion et d’administrations, c’est la partie désespérante du boulot qui m’amène parfois à me demander pourquoi je fournis tous ces efforts.

Dans l’attente des navigations futures, la période est aussi aux préparations. Je réfléchis encore et toujours au casse-tête insoluble du portique, pense sérieusement à me procurer une machine à coudre pour bricoler moi-même biminis, rideaux et autres housses, Anso rassemble des recettes de cuisine et nous nous mettons d’accord petit à petit sur nos prochaines destinations.

J’aime malgré tout mon boulot mais la mer me manque tellement que je m’étonne à suivre le vendée globe malgré son esprit « course au large » à grand renforts de millions, qui n’a rien à voir avec la navigation de croisière comme je l’entends. Heureusement qu’il y a Alessandro pour faire le zouave à l’arrière avec son potager et son « art de vivre » en décalage avec la compétition.

Le salon nautique fut également distraction typiquement parisienne. On se demande pourquoi malgré la crise il y a tant de voiliers de luxe exposés… ils n’arrivent peut-être pas à les vendre. A défaut d’investir dans un « Amel » à 1 300 000€ je me suis contenté d’ampoules pour 50€, Oleo sera content.

Il y a aussi Tara, goélette d’exploration océanique et polaire, amarrée et mâtée entre deux ponts en plein Paris. La visite vendue 6€ consiste à parcourir le pont (que l’on peut voir gratuitement du quai) et une intéressante exposition sur la banquise et le plancton. Je reste bien sûr un peu sur ma faim de ne pas avoir pu m’intéresser un peu plus au bateau lui-même, sa timonerie, son équipement, ses fonds.

Télécharger au format PDF (imprimable)

2 réflexions au sujet de « Hivernage »

  1. Paul

    Salut Guillaume,

    Tu n’aurais pas 800 000 euros à me prêter car moi, c’est le Wauquiez Pilot Saloon de 55 pieds qui m’a bien plu !!! On a visité que celui là. Tout le reste du temps, on l’a passé à fouiner dans les ship … Et puis pour Tara, je n’ai pas oser lâcher 6 euros pour me promener sur le pont, c’était l’intérieur qui m’aurais intéressé ou encore discuter avec Loïc Vallette le skipper …
    Bon courage dans tes réflexions d’hiver ;-),

    Paul

    Répondre
    1. Guillaume Auteur de l’article

      Salut Paul,

      Non, malheureusement je ne peux pas t’offrir de Wauquiez Pilot Saloon pour noël. Mais tu peux éventuellement demander à Gérard dans sa résidence en Belgique, il en a certainement économisé plusieurs grâce à son déménagement ;). Bon hivernage à toi.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *