Carénage en début de saison 2012

Extrait de notice de peinture : « Important : laissez sécher au moins 48h en plein soleil. ».

Ma foi ça va être dur, ya pas un seul jour sans pluie en Avril… les giboulées de mars ont été retenues. Tel le courrier de Gaston Lagaffe les nuages en retard se sont accumulés puis se sont déversés sur Oléo dès son arrivé sur le terre-plein.

 

Graissage de l'hélice

Dans cette attente, je démonte et graisse l’hélice avec beaucoup de précaution car on m’a prévenu qu’il s’agissait d’une affaire très pointue réalisable uniquement par un spécialiste… certainement capable de lire une notice en langage technique sans craquer.

Hélice maxprop, assemblage des engrenages

Seul point délicat : l’assemblage des engrenages au moment du remontage. Pendant ce temps le vent souffle comme une furie, même mes outils s’envolent.

Ponçage de la coque

Je ponce la coque pendant trois jours pour enlever les impuretés, un travail vraiment pénible.

Peinture de la coque

Puis miracle ! La météo prévoit une demie-journée sans pluie ! Je tente la peinture.

Retrait de la protection, peinture de coque

Au bout de quelques jours je peux enlever la protection pour admirer le résultat.

Voilier assuré avec cales

Le vent souffle, des rafales de plus de 100km/h sont à prévoir, j’assure Oléo avec deux cales.

Peinture du pont du voilier

Toujours dans le vent, je profite d’une accalmie pour faire un peu de peinture de pont.

Remise à l'eau du voilier

Puis c’est la remise à l’eau de mon voilier qui se voit convoyé jusqu’à la zone de mouillage.

Pain Omnia

Anso a trouvé sur internet un four qui fonctionne sur la cuisinière. Je l’ai commandé, elle l’a ramené ce week-end et nous avons essayé plein de plats avec succès. Ci-dessus un pain qu’elle a raison de montrer avec fierté, il était très bon ! Nous avons passé 4 jours ensemble à faire de l’électricité, de la plomberie, de la peinture et de la cuisine… un vrai bijou mon équipière.

Peinture inversalu

Pendant cette période de carénage beaucoup de gens me sont également venus en aide parmi mes voisins de ponton et de terre-plein, je les remercie vivement, grâce à eux je n’ai manqué de rien.

Télécharger au format PDF (imprimable)

Une réflexion au sujet de « Carénage en début de saison 2012 »

  1. anso

    Coucou, le compliment touche beaucoup l’équipière 🙂 ! Mais je dois préciser que mon aide au niveau de la plomberie et de l’électricité a consisté surtout à passer les outils à mon cher cap’tain qui sait tout faire… Même la cuisine car le four lui a servi à faire un splendide gateau au chocolat avec un nappage parsemé de sucre coloré !
    Et après s’être régalés, on a pu faire la vaisselle à l’eau chaude grâce aux travaux !!!
    Bisou*

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *