Refonte de l’ordinateur de bord

Par souci d’économie d’énergie, j’ai d’abord opté pour un ordinateur basé sur un processeur « VIA », réputé très faible consommation, peu calorifique et adapté aux systèmes embarqués. Mais ses faibles performances rognent un peu trop sur le confort d’utilisation.

Ordinateur basé sur DN2800MT

Mon nouveau modèle est donc plus puissant, 100% silencieux et peu consommateur. Il est basé sur cette carte mère dotée d’un processeur Atom 2×1.8Ghz, 4Go de RAM DDR3, 180Go de disque SSD, de nombreux ports d’entrée/sortie et un boitier adapté.

Interface Unity

Côté logiciels il y aura tout ce qu’il faut pour la cartographie, la météo, le multimédia et les transmissions radio. L’interface Unity d’ubuntu est plutôt bien adaptée, je verrai ce qu’elle donne sur un écran tactile.

Compilation du noyau pour l'accélération graphique

Seule petite épine : l’accélération graphique qui n’est pas supportée nativement. Tout est très rapide, sauf la cartographie et google earth. Seule solution : recompiler le noyau avec un module propriétaire… malheureusement je ne me rappelais plus à quel point cette opération est lente ! Ça fait déjà 4 heures que ça tourne, largement de quoi finaliser cet article !

Télécharger au format PDF (imprimable)

Une réflexion au sujet de « Refonte de l’ordinateur de bord »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *