Navigations à Cherbourg

Oléo est amarré au port de Cherbourg depuis début Juin. L’occasion de faire quelques balades autour de la grande rade et d’observer les premiers vacanciers, qui arrivent parfois un peu trop vite dans le port.

Oleo amaré à Cherbourg

Mes parents ont découvert le bateau. J’ai été impressionné par la mémoire de ma mère pour les nœuds et son adaptation en général. Mon père barre très bien, dommage qu’il soit si sensible au mal de mer.

La frayeur de la semaine : un voilier inconscient qui passe dangereusement devant un ferry à l’entrée de la grande rade. Une collision évitée de peu ! Sachant qu’il avait le vent et un fort courant contre lui, pourquoi a-t-il décidé de passer devant ce monstre lancé à 20 nœuds ?

Enfin, petit instant de fierté quand mon voisins de catway, un couple sympa installé dans un first 30, s’est déplacé pour me dire « Votre bateau est très beau monsieur ».

Manoeuvre de port

Aujourd’hui, c’est préparation pour un départ imminent. A moi la côte ouest du Cotentin et les îles Anglo-Normandes !

 

Télécharger au format PDF (imprimable)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *