Catégories
Articles d'Anso Vie à bord

Zéro déchet en voilier par nécessité

A terre, se débarrasser de ses détritus ou de son surplus est un peu trop facile : ramassage des ordures hebdomadaire, déchetterie, tout à l’égout, Le bon coin ou Emmaüs par exemple.

Sur un bateau, la situation est différente. Les poubelles doivent être stockées puis débarquées à l’escale, ce qui crée des contraintes d’encombrement et d’odeur, surtout sous les tropiques. Essayez de conserver dans votre chambre les poubelles de couches de votre bébé pendant 17 jours par 30 degrés, vous imaginerez l’état de vos narines à la fin de la transat ! D’où l’intérêt des couches lavables soit-dit en passant…

De plus, dans certains pays, l’enlèvement des poubelles est payant et réserver quelques surprises. Il est donc intéressant de minimiser ses déchets autant que sa consommation !

Vous allez pouvoir faire preuve d’une imagination et d’une créativité infinie pour réduire vos déchets. Les DIY et le Hand made n’auront plus de secret pour vous ! Pour cela, vous aurez besoin d’une bonne machine à coudre pour les lingettes réutilisables, sacs à vrac, mouchoirs en coton, serviettes de table, essuie-tout lavable et autres furoshiki.

Vous concocterez des recettes de déodorant au bicarbonate, de lessive au savon de Marseille, de détergent au vinaigre blanc, de crème hydratante au beurre de karité et de dentifrice à l’argile. Vous apprivoiserez la curette d’oreille ou oriculi et la bonne vieille brosse à vaisselle. Vous apprendrez à tisser des éponges tawashi avec de vieilles chaussettes et vous réutiliserez le tissu de vos anciens habits pour coudre des sacs et des patchworks.

L’idée, dans tout cela, étant bien entendu, d’éviter à tout prix de remplir vos poubelles avec des produits à usage unique, des flacons et autres contenants en plastique notamment.

Dans les cas les plus extrêmes, vous pourrez même tester le papier hygiénique lavable. Néanmoins, j’espère que dans ce cas vous avez à bord un lave-linge (si, si, ce n’est pas incompatible avec le voilier grâce aux panneaux solaires et dessalinisateur…). Même chose pour les couches lavables.

Développement durable à la voile au prochain épisode.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *