Archives de l’auteur : Anso

Friendly Neighbors

Après avoir salué Ed, Oleo s’en va vers Flamingo Cay. Dans la passe, un vent contre courant soulève des vagues escarpées. La proue du bateau pique dans les creux, droit sur les rochers. Heureusement, nous avons tout juste assez d’eau pour passer. Nous mouillons sur la fabuleuse plage du nord de l’île. Le bateau se balance doucement, seul au milieu d’une piscine turquoise, dans deux mètres d’eau cristalline. La baie est bordée d’une magnifique étendue de sable blanc. On entend chanter les oiseaux. Le sable est si fin qu’on dirait de la farine soyeuse.

Continuer la lecture

La danse de la pluie

Crème solaire, chapeaux, lotion anti-moustiques, biberon, eau, compotes, couches, serviettes, qu’oublie-t-on ? Les jeux de plage, les clés de l’annexe. Il faut aussi penser à prendre la poubelle, ça y est, nous sommes prêt pour aller à terre ! Ah non, Charlie doit passer aux toilettes et j’enfile mon maillot. Guillaume, l’annexe est-elle à l’eau ? Le plein est fait ? Super, on y va.

Continuer la lecture

Arrivée aux Bahamas contrastée

C’est l’enfer. Chahutés par le vent et la houle sur un île sans abri accessible après 5 jours de navigation, l’équipage est défait. Le temps est trop mauvais pour envisager de continuer notre route. Nous sommes épuisés. On maudit pêle-mêle le vent, la mer, le bateau, les voyages autour du monde, les Bahamas en particulier.

Continuer la lecture

Vagabondages aux îles vierges britaniques

Bienvenus aux BVI, un archipel d’eau turquoise et de sable fin. Encore un, me direz-vous ! A vivre sous les cocotiers, peut-on encore s’extasier de la limpidité de l’eau, des nuances infinis de ses couleurs, de la vie colorée sous-marine, de l’odeur terre et mer, de la saveur de la noix de coco ou du jus fruité de maracuja ?

Continuer la lecture

Clé à pipe, chignole et chalumeau

L’objectif de l’escale est de faire des travaux et réparations (soupir) avant de continuer notre voyage vers le nord. En général, pendant que Guillaume perce, visse et boulonne, je m’occupe seule des petites (re-soupir). Il n’y a pas d’air de jeux, pas de plage, en ville la circulation est dense et bruyante, pas de parc, bref, rien pour les enfants (profond soupir). Guillaume n’est pas à la fête non plus, à se contorsionner pour atteindre les endroits inaccessibles du bateau (violentes imprécations). Qu’est-ce qu’on fout là ?

Continuer la lecture

Guerre et Paix

Avec ses dix mètres de long, Oleo présente un espace intérieur d’environ 20m2 habitables, enfin en étant large. Nous sommes quatre à bord, cela représente donc 5m2 par personne. Vous me direz qu’après avoir vécu en région parisienne pendant des années, la vie en boite nous était déjà familière. Oui, mais à terre, on peut claquer la porte et s’enfuir prendre l’air quand on veut. Sur un bateau, on ne peut pas sauter à l’eau comme ça. Alors, comment fait-on pour ne pas s’entre-tuer ?

Continuer la lecture

Saints et Saintes donnez-nous la patience

La flotille carentanaise se dirige vers l’archipel de la Guadeloupe. Aqua Vitae et Oleo prennent la tête avant de se faire doubler par Orca et talonner par Jonathan. On arrive tous ensemble aux Saintes pour faire la chasse à la bouée devant le village. Hélas, si Orca et Jonathan ont de la chance, Aqua Vitae et Oleo restent en rade.

Continuer la lecture

D’un réveillon à l’autre

Vert. Après l’immensité outre-mer de l’Atlantique, le vert de la Martinique rafraîchit nos yeux. Douces collines arborées couleur émeraude, champs chlorophylle, palmes olives des cocotiers dans le vent, le tout souligné d’un trait de sable clair, la baie de Sainte Anne nous accueille après 17 jours de navigation.

Continuer la lecture

Rétrospective : l’ouest du Cap Vert (vidéo + article)

Une petite vidéo pour retracer un week-end à Santo Antao, suivi d’un article sur notre dernière escale au Cap Vert avant le départ pour la Transat.

La marina de Mindelo est la seule de l’archipel. Tout le monde s’y retrouve. On reconnaît des bateaux croisés à Madère, aux Canaries, à Sal ou ailleurs. Ici, tout se paie : la place, l’électricité, l’eau, le wifi. Les douches sont froides, quand il n’y a pas de coupure. Certains ont du retourner à leur bateau avec le shampoing sur la tête… Continuer la lecture