Groenland : naviguer à Nanortalik en voilier

Nota : article modifié suite à un problème de mise en ligne à Nanortalik. Bonne lecture !

Faute d’informations précises sur Nanortalik, notre ville d’atterrissage au Groenland depuis le Labrador, nous avons un peu improvisé en arrivant. Cet article précise ce qu’on peut trouver dans cette petite ville de 1400 âmes quand on vient en voilier.

555-IMG_5637

Avant toute chose une mise en garde. Il est précisé sur la carte des glaces que « le cap Farvel est l’une des zones les plus dangereuses au monde pour la navigation ». On peut vous confirmer que l’endroit peut surprendre. Le léger vent d’est prévu par la météo s’est traduit lors de notre arrivée en un bon 25-30kt avec des rafales à 40kt, une houle déferlante désagréable, du brouillard, des icebergs et growlers. Ce mauvais temps est arrivé d’un seul coup dans la nuit, après 4 jours de traversée tranquille.

555-20160713_093506

Leçon que l’on peut en tirer : éviter le vent d’Est dans cette zone, qui est accéléré par la côte Est du Groenland et qui transporte avec lui toute la glace qui y descend au gré du courant. S’assurer que les prévisions soient calmes avec si possible une bonne visibilité. Le pire, c’est d’avoir de la mer, du brouillard et de la glace que le radar ne peut pas voir étant donné les conditions.

555-P7123790

A Nanortalik, on entre dans une baie comprenant à gauche un petit port (la vieille ville), suivi d’un quai pour bateaux de tourisme, un petit ponton pour le plein de fuel et au fond quelques bouées avec un ponton pour petits bateaux ou annexes. A droite, le grand quai est le port officiel pour les pêcheurs, plaisanciers et cargos porte-containers.

555-20160713_092656

On a amarré Oleo côté Est du quai « tourisme », une belle place avec de la profondeur, mais attention de ne pas dépasser car de gros bateaux peuvent venir s’amarrer. Le petit port est encombré et rocailleux, un peu excentré par rapport au centre-ville. Le port officiel aussi est encombré et le gros quai à droite devant les containers est réservé aux cargos.

555-20160713_174338

Je ne sais pas s’il faut payer pour le port mais on ne nous a rien réclamé pour notre wharf. Où que l’on soit, il faut prévoir de bons pare-bats ou avoir une coque solide, les caoutchoucs noirs laissent quelques traces sur le franc-bord, le marnage est d’environ 2 à 3m.

555-P7143825

On peut aussi jeter l’ancre au fond de la baie ou dans un mouillage à côté, mais éviter d’être en plein milieu car les gros bateaux ont besoin de place pour éviter. A noter aussi que la glace peut se déplacer jusque dans ce mouillage qui n’est pas protégé par un seuil.

555-20160713_174021

A Nanortalik même, on trouve tout ce dont on a besoin. Il y a deux « gros » supermarchés devant le quai « tourisme », un centre d’information touristique très pratique pour obtenir tout renseignement, acheter cartes postales, timbres et plein d’autres souvenirs. Les tarifs sont un peu élevés mais pas exorbitants, on peut prévoir de faire quelques courses sur place.

555-20160713_173713

Le ponton de fuel ne peut être utilisé qu’à cet usage, il y a un trafic important de petites barques qui viennent se ravitailler. On peut s’y amarrer sans problème, il y a au moins 4m de fond à marée basse. On a payé environ 1€/litre et c’est aussi ici qu’on peut acheter du wifi pour environ 12€/3h avec un débit très satisfaisant. Lors de notre passage il n’y avait pas de wifi ouvert et gratuit à Nanortalik.

555-20160713_173745

Pour prendre une douche, il faut aller à l’hôtel à côté du terrain de sport où on vous accueillera les bras ouverts, on a payé 100DKK pour 4 douches tout confort, soit environ 14€, ce qui est un peu cher mais bien pratique dans cet endroit isolé.

555-20160713_172847

Pour les autres commodités, il y a une poste, des cafés et petits restaurants, des jeux pour les enfants, un musée, un distributeur de billets (dans un supermarché), une belle église et de beaux points de vue sur le village et les environs.

555-20160713_172029

La ville est propre, jolie et accueillante. Son environnement est éblouissant, il y fait bon vivre l’été et de plus en plus de touristes semblent en profiter. En journée il fait environ 10°C, quand il y a du soleil il fait presque chaud et la nuit les températures restent positives. Deux auberges de jeunesse et quelques petits hôtels sont occupés par des baroudeurs qu’il est intéressant de croiser.

555-mouillage-profond

Naviguer dans les fjords environnants est fantastique, on peut y mouiller par 30 à 70m en prévoyant une ligne de mouillage adaptée, il y a de la place, même avec un rayon d’évitage de 200m il n’y a aucun problème.

carte

 

Télécharger au format PDF (imprimable)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *