14 réflexions au sujet de « Vidéo : Espagne, Portugal, Madère, Canaries, Cap Vert »

  1. Eric

    Ouais, super cette vidéo. Merci ! Ça fait du bien de vous voir bouger, de vous entendre. Continuez à nous faire rêver, soyez prudent, et profitez bien !
    PS: Axelle a toujours autant de cheveux ! Jamais ils poussent ?

    Répondre
    1. Guillaume Auteur de l’article

      Salut Eric, en effet ils ne poussent jamais ces cheveux. Bon ici en Martinique, il fait chaud et beau, cependant les pizzas n’égalent vraiment pas celles de Cyril, quel regret ! Passe le bonjour autour de toi.

      Répondre
  2. de beauchesne

    GE-NIAL cette vidéo!!
    Axelle est trop choupette!
    Mille merci pour les cartes, et on pense très fort à vous pour la transat’
    Ici tout va bien, le bébé pousse et pleure aussi 🙂 🙂

    Maud

    Répondre
    1. Anso

      Salut Maud, merci ! Tu sais, j’ai offert à Guillaume un casque de chantier pour les moments où les filles pleurent trop fort… Comme Noël approche, ça peut faire une idée de cadeau ? 😉

      Répondre
  3. sigrid

    J’adore !!! Trop bon cette vidéo !!!
    J’aimerais bien venir vous voir…
    Anso, au fait, notre nouvelle adresse : 4 rue de Nancy 94700 Maisons Alfort
    Bises à tous les 4 !

    Répondre
    1. Anso

      Merci pour l’adresse Sigrid ! On aimerait bien de la visite aussi. Surtout en ce moment où Noël approche et où on pense à la famille et aux amis qui sont en métropole.
      Très joyeuses fêtes de fin d’année, biz

      Répondre
    1. Anso

      Merci ! Guillaume y passe du temps, mais on est toujours content du résultat. Il nous manque simplement un plus grand choix de musique pour le fond sonore, on a bien Titanic dans nos play-list, mais ça nous porterait malheur 😉
      Joyeux Noël, biz

      Répondre
  4. Philippe P.

    Le gai tempo de ce captivant « court métrage », m’a rappelé un texte d’un pourtant béarnais, Bertrand d’Astorg:
    Ce ne sont pas les voyageurs de terre ou de l’air qui peuvent rêver des pays d’Orient comme d’un corps désirable, comme d’une femme à captiver; les cheminements des uns sont trop lents, l’approche des autres trop rapide pour que leur rêve, même s’il s’ébauche, vienne à maturité. Seule, la mer -par la puissance de sa magie, aussi multiple que celle du soleil- le fait naître, l’entretient, le porte au point d’incandescence dans le coeur du marin, dont le désir, quand il touche terre, fait feu alors de tout élément : des barques allongées sur le sable, des senteurs du marché en plein vent, du balancement des cocotiers en bouquets sur la plage, de l’ombre découpée d’une pagode, de la démarche d’une femme en sari.
    La mémoire de ce marin : un brasier …

    Répondre
  5. CASAL

    Merci pour la vidéo !

    Eloïse est ravie également de pouvoir voir sa cousine!

    j’espère que la traversée se passe bien.

    A bientôt pour des nouvelles!
    bises

    Répondre
    1. Anso

      et merci pour les photos d’Eloïse et Paul, Charlie aime beaucoup regarder albums et photos pour se rappeler de la famille.
      Bisou et joyeuses fêtes de fin d’année

      Répondre

Répondre à sigrid Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *