Travaux, bricolages et idées

C’est la dernière ligne droite avant notre voyage d’été. En attendant, je m’efforce d’avancer sur les travaux quand je suis sur Carentan, pour mettre le bateau aux normes et l’adapter aux conditions qui seront les nôtres.

Trou dans le pont pour nable des eaux noires

Non, ce trou réalisé dans le passe-avant bâbord n’est pas un récupérateur d’eaux de pluies. Il est destiné à accueillir le nable de récupération des eaux noires. Ce fut l’occasion de mesurer l’épaisseur d’aluminium et d’isolant : 8mm et 5 cm.

Boite à eaux noires

Dans la salle d’eau, la cuve à eaux noires s’invite au fond à gauche. Le tuyauterie est réalisée de manière à pouvoir passer directement du WC à la mer (en voyage) et à utiliser la pompe de bord pour vider la cuve quand l’aspirateur du port n’est pas là pour le faire.

Pompe à pied pour circuit d'eau de mer

Entre autres petits détails qui faisaient défaut à Oleo : une pompe à eau de mer pour faire la vaisselle et divers travaux qui ne nécessitent pas l’eau douce du bord. Il manque encore quelques accessoires pour finaliser cette réalisation.

Boite de dérivation en pied de mât

Le nouveau radar est acheté, il faut maintenant l’installer et le brancher… ce n’est pas une mince affaire. Je me faisais tout un monde du passage du fil dans le mât mais grâce à Jean-François qui m’a expliqué comment démonter la grosse prise de l’extrémité « radôme », le fil a pu passer dans les trous existants. Reste à faire le support (comment, j’en sais encore rien) et à installer l’écran à la table à cartes.

Brides pour structure extérieure

Le gros travail en attente, c’est la structure extérieure qui permettra d’avoir une pièce supplémentaire sur Oleo côté cockpit. Des brides en PVC sont arrivées, mais pas encore les pièces en alu ni les tubes. J’ai pensé ce bimini adaptable et démontable pour un maximum de confort et de sécurité, un fardage réduit et la possibilité de récupérer les eaux de pluies. Il ne sera peut-être pas prêt au moment du départ.

Boite hermétique

Les rats et autres bestioles n’ont qu’à bien se tenir. Tout (nourriture, produits) sera stocké dans de nombreuses boites hermétiques de différentes tailles. Ce système permettra entre autre d’améliorer l’accès aux denrées, d’exploiter des espaces inaccessibles jusqu’ici, de favoriser la conservation et (pourquoi pas) augmenter la flottabilité du bateau en cas d’avarie.

Lazy bag du voilier OLEO

Entre le bricolage, les voiles et les tauds, le bateau est un vrai chantier. Pour y accueillir mes filles, j’ai sorti la grosse boite du cockpit et ré-armé la grand-voile. Quel plaisir de retrouver un peu d’espace ! Très prochainement, Anso va venir avec Axelle pour continuer la préparation du bateau.

Axelle

Outre les nombreuses tâches à réaliser à Paris avant de partir, il reste à changer l’annexe et son support, réparer le frigo, rénover le moteur, mettre à jour la sécurité et réaliser des dizaines d’autres petits travaux importants pour partir dans de bonnes conditions.

Télécharger au format PDF (imprimable)

2 réflexions au sujet de « Travaux, bricolages et idées »

  1. Alain HUET

    Laissé passer l’heure pour aller vous voir partir à l’écluse, je le regrette. Je vois que vous êtes déjà à Falmouth, ça avance! Bon vent à vous et bonne navigation à tous les quatre et spécialement aux deux moussettes!
    Amitiés.
    Alain

    Répondre
    1. Guillaume Auteur de l’article

      Bonnes navigations à toi et à ta famille Alain, tiens-nous au courant. Oui nous sommes partis dès que la météo nous le permettait et on profite des premiers jours de nav pour perfectionner le bateau et son équipage.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *