Suite des départs

De plus en plus, les amis s’équipent de l’AIS (Automatic Identification System), un outil destiné à éviter les collisions entre les navires. Le site marinetraffic propose une fonctionnalité détournée de ce dispositif : une carte en temps réel des bateaux.

La flotte d'OLEO sur marinetraffic

Du coup, il est facile de suivre les voiliers en route. En ce moment par exemple (peu après la copie d’écran ci-dessus), Jonathan et Aqua-Vitae sont à Paimpol, Jaoul est au mouillage à l’Est de Bréhat et Skewel IV est de retour d’un séjour sur Aurigny.

Régis et Armelle sur JAOUL à Carentan

Petit retour en arrière. Régis, sur Jaoul, s’en va naviguer dans l’Atlantique Nord. Après un week-end d’essai, Armelle sera son équipière pour la traversée du golfe de Gascogne. Sur ces étapes longues et semées de navires, il est important de pouvoir partager les périodes de sommeil et de veille.

Skewel IV, Alain et sa famille

Pendant ce temps, Alain, sa femme et sa fille décident d’essayer Skewel IV après le carénage du voilier et le montage du nouveau portique et d’un panneau solaire. La petite famille s’est installée dans une maison tout près du port, à proximité du bateau.

En partance pour l'écluse de Carentan à bord de JAOUL

Jaoul est encombré d’intrus. Jean le Suisse est sorti de son logis jaune pour embarquer, Armelle est présente pour le départ du capitaine et je me suis invité pour le reportage photo et le plaisir d’être sur un bateau en route.

Manoeuvres d'écluse à Carentan sur JAOUL

Dernières manœuvres avant d’emprunter le canal, on se balade sur le pont une dernière fois avant de le laisser à son capitaine, l’eau de l’écluse se vide et la porte s’ouvre.

Skewel IV sur le canal de Carentan

Skewel est en partance pour Cherbourg avant d’aller faire un tour à Aurigny. Une jolie coque en forme en aluminium, spacieuse à l’intérieur et élégante à l’extérieure.

Les voiliers JAOUL et SKEWEL IV sur le canal de Carentan

Pendant que le port se vide de mes amis, je monte au mât pour isoler l’antenne… je la démonte, lime le support, dispose le téflon et le silicone après avoir soigneusement remonté le tout. Quelle joie de voir que le détecteur de fuite ne bronche plus ! Et quelle déception de m’apercevoir que l’antenne ne capte plus rien. Je suis bon pour remonter au mât cette semaine, court-circuit oblige.

Télécharger au format PDF (imprimable)

2 réflexions au sujet de « Suite des départs »

  1. Régis

    Salut Guillaume,
    oui, je suis sur bouée au mouillage de la Chambre à Bréhat en attente d’un beaucissement pour progresser vers l’ouest.
    Demain vendredi, une fenêtre?
    Merci pour ce reportage sympa sur le départ de Jaoul, toi qui a le cœur gros de nous voir partir alors que toi, tu restes… mais c’est pour mieux partir !
    Amitiés à toi, et à Anso, et un petit bisou pour Charlie.
    Régis.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *